Maisons individuelles et accolées

Performance Bbio par zone climatique : stade DAACT

L’indicateur Bbio, exprimé en points, traduit la qualité de la conception architecturale des bâtiments, vis-à-vis du comportement thermique de l’enveloppe et de l’optimisation des apports solaires, indépendamment des systèmes énergétiques mis en œuvre.

L’indicateur Bbio_max correspond au seuil règlementaire à ne pas dépasser pour que la construction soit conforme à la RE2020. La valeur Bbio_max est calculée de manière conventionnelle et est modulée en fonction : de l’usage du bâtiment, du département, de l’altitude, de différentes surfaces (surface moyenne des logements, surface totale, surface des combles), de l’exposition aux bruits extérieurs.

Le Gain Bbio, exprimé en % et présenté dans cette page, est calculé comme suit :
100*(bbio_projet-bbio_max)/bbio_max.

Dans les statistiques présentées, plus la proportion de valeurs de Gain Bbio est grande, plus il existe une marge de progression sur la performance énergétique intrinsèque de l’enveloppe par rapport à l’actuel valeur du seuil réglementaire Bbio_max.



  Gain -10 % Entre 10 et 15 % Entre 15 et 20 % Entre 20 et 25 % sup. 25 %
H1a 2004 473 348 209 199
H1b 1006 149 67 26 26
H1c 2221 342 160 82 70
H2a 1320 407 311 221 221
H2b 4188 685 347 205 108
H2c 3322 508 284 159 104
H2d 406 149 174 143 186
H3 1212 400 393 293 524