Logements collectifs

Performance Bbio par zone climatique : stade DAACT

L’indicateur Bbio, exprimé en points, traduit la qualité de la conception architecturale des bâtiments, vis-à-vis du comportement thermique de l’enveloppe et de l’optimisation des apports solaires, indépendamment des systèmes énergétiques mis en œuvre.

L’indicateur Bbio_max correspond au seuil règlementaire à ne pas dépasser pour que la construction soit conforme à la RE2020. La valeur Bbio_max est calculée de manière conventionnelle et est modulée en fonction : de l’usage du bâtiment, du département, de l’altitude, de différentes surfaces (surface moyenne des logements, surface totale, surface des combles), de l’exposition aux bruits extérieurs.

Le Gain Bbio, exprimé en % et présenté dans cette page, est calculé comme suit :
100*(bbio_projet-bbio_max)/bbio_max.

Dans les statistiques présentées, plus la proportion de valeurs de Gain Bbio est grande, plus il existe une marge de progression sur la performance énergétique intrinsèque de l’enveloppe par rapport à l’actuel valeur du seuil réglementaire Bbio_max.



  Gain -10 % Entre 10 et 15 % Entre 15 et 20 % Entre 20 et 25 % sup. 25 %
H1a 51 9 8 5 18
H1b 8 5 4 1 0
H1c 40 15 5 5 14
H2a 5 2 3 1 1
H2b 16 6 2 2 8
H2c 11 3 2 3 18
H2d 7 9 2 3 9
H3 3 5 1 7 10